Photos de la mine East-Sullivan

Dans le bon vieux temps cela se passait de-même...

East-Sullivan Mines

Novembre 1942: cuisinier débitant à la scie, sur le pas de son camp, une carcasse de porc gelée destinée à nourrir les ouvriers de la mine East Sullivan, peu avant sa mise en production. (Collection: Société d'histoire de Val d'Or, Fonds George-Henri Dumont)

East-Sullivan Mines

Examen d'échantillons prélevés sur le site de la mine East Sullivan, par le géologue George-Henri Dumont, le gérant et le président de la compagnie minière, Pierre Beauchemin. (Collection: Société d'histoire de Val d'Or, Fonds Herby Goyette)

East-Sullivan Mines

Mineurs pendant leur heure de lunch, dans la penderie de la mine East- sullivan, le 2 mai 1947. (Collection: Société d'histoire de Val d'Or, Fonds Lorenzo Gauthier)

East-Sullivan Mines

"Pole track" reliant la Route 117 à la mine East Sullivan, en 1949. Debout habillé de noir: le prospecteur et financier minier Pierre Beauchemin. (Collection: Société d'histoire de Val d'Or, Fonds Herby Goyette)

East-Sullivan Mines

Vue aérienne vers l'est de la mine East Sullivan, trois années avant sa fermeture en 1966. Découverte en 1945 par l'ingénieur minier et géologue George-Henri Dumont, cette mine de classe mondiale était entrée en production en 1949. (Collection: Société d'histoire de Val d'Or, Fonds Lorenzo Gauthier)

East-Sullivan Mines

Vue aérienne vers le nord-ouest de la mine East Sullivan, trois années avant sa fermeture en 1966. (Photo: East Sullivan Mine Limited)

East-Sullivan Mines

La machinerie lourde utilisée à la mine East Sullivan, typique des grosses exploitations mécanisées. (Giant scraper and slusher hoist at East Sullivan) (Photo: Canadian Ingersoll Rand)

East-Sullivan Mines

Les cratères creusés à proximité du chevalement de la mine East Sullivan se sont remplis d'eau au point de former, au cours des ans, un lac artificiel. (Collection: Société d'histoire de Val d'Or, Fonds Jean Robitaille)

East-Sullivan Mines

Ce qui restait du chevalement de béton armé en 1999. (Photo: Sébastien Lavoie)

Pour voir le chevalement se faire dynamiter.