Armoiries des Lavoie (de la Voye)

OPTIMA VIA, LABOR CONSTANTIA
« La Voie Idéale, c'est le travail persévérant »

Les armoiries des Lavoie-De Lavoye de Normandie (figure 1) portaient: « D'argent à trois haches de sable, 2 et 1, les deux du chef adossées ». Ces armoiries furent enregistrées dans l'Armorial Général de France établi par Charles d'Hozier, généalogiste des Ordres du Roi, en vertu d'un édit de Louis XIV donné en 1696.

Les armoiries des De Lavoye de Normandie
Figure 1

Qu'est-ce que cela signifie? Et bien selon www.heraldica.org cette inscription ne donne pas grand noblesse à nos armoiries! En 1696, en besoin d'argent, Louis XIV a créé une législation héraldique : aucune armoirie ne pouvait être affiché si elle n'avait pas été inscrites à l'armorial général de France. N'importe qui pouvait, et tous étaient même fortement conseillés, sinon obligés, à s'enregistrer des armoiries. Sur 115 000 armoiries enregistrées en quelques années près de 80 000 appartenaient à des gens du peuple sans aucun titre de noblesse. Le vrai but de l'édit était fiscal, puisque les honoraires facturés à l'enregistrement ont servi à financer l'effort de guerre. De nombreuses personnes se sont vues assignée de force des armoiries sans vraiment pouvoir les choisir, la conception en série sans grandes différences était courante. Ce système est tombé dans la désuétude en quelques années seulement, l'auto-proclamation d'armorial personnel et l'usurpation des ornements extérieurs d'autrui sont redevenus la norme par la suite.

Pour rendre nos Armoiries plus personnelles, l'Institut Drouin de Montréal a ajouté : « Au chef de gueule chargé d'un lion d'or, armé d'azur » (figure 2). Cet ajout est tiré des armoiries du Duché de Normandie, notre province d'origine, qui se décrivent : « De gueule, à deux léopards d'or, armés d'azur » (figure 3).

Les armoiries des De Lavoye d'Amérique
Figure 2
Les armoiries du Duché de Normandie
Figure 3

Ce même institut Drouin à aussi ajouté les deux branches de feuilles d'érable pour souligner notre rôle au sein de la population canadienne (figure 4).

Les armoiries des De Lavoye d'Amérique avec portant d'érable
Figure 4

À l'origine les armoiries portaient la devise « Optima via, labor constantia » soit en français « La Voie Idéale, c'est le travail persévérant ». Le nouveau blason porte les mots « D'un labeur à l'autre ». Michel Lavoie le président de l'Association des Familles Lavoie d'Amérique à écrit quelques mots concernant notre blason. Il écrit : « Notre blason fait peau neuve. En effet, selon l'art Héraldique nos couleurs n'étaient pas conformes et notre devise d'un latin douteux que peu comprennent. Aujourd'hui, nous avons donc opté pour le Français ».

Personnellement c'est les armoiries au complet que je considère douteuses, de par leur origine de 1696. Selon ce que l'on sait René de la Voye, est né à St-Maclou Rouen (Normandie) en 1633, baptisé à Ste-Anne de Beaupré le 3 Avril 1657, et décédé le 11 Mars 1696. Le 19 avril 1656, à Notre-Dame de Québec, le R.P. Paul Ragueneau maria René de la Voye (fils de René et d'Isabeau Bélanger) et Anne Godin (fille d'Élie et d'Esther Ramage). Anne est née le 16 Octobre 1639 à La Rochelle et décédée le 26 Février 1678. L'acte de sépulture de René rapporte ceci : « …est décédé rené de la voye… estant mort subitement en chemin qu'il avait commencé de venir à la Ste Messe dans l'église de cette paroisse… ». Comment un homme arrivé en Nouvelle-France en 1633 et mort au début de 1696 aurait pu faire enregistrer ses armoiries en France durant la même année?

Les multiples ajouts de l'institut Drouin et le changement de devise ne font qu'altérer encore plus l'original. L'ajout du lion de Normandie n'est pas vraiment nécessaire car l'original a déja été enregistré en Normandie par un mort-vivant en plus! Cependant comme nous sommes d'une certaine manière des émigrés, il montre notre patrie d'origine. Le portant en feuilles d'érable ne fait pas vraiment partie des armoiries il est en fait un éléments de décoration. Par contre le listel brun qui porte la devise est vraiment laid, la devise ne faisant pas partie du blason il n'est pas nécessaire.

Comme aucune représentation de mes armoiries n'était disponible dans une qualité acceptable, je les ai donc redessiné moi-même. Je les rends ici disponibles à tous les Lavoie et leur amis. Vous pouvez ici télécharger les armoiries en haute résolution avec la devise originale en latin : « Optima via, labor constantia ».

Fond d'écran 800x600 lavoie_800_600.jpg - 120 Ko.
Fond d'écran 1152x864 lavoie_1152_864.jpg - 260 Ko.

En Amérique, ces armoiries sont supposées être celles de la ligné descendante de l'ancêtre René de la Voye, originaire de la Normandie qui arriva en Nouvelle-France au XVII ième siècle. L'autre ligné de Lavoie est des descendants de Pierre de la Voye et Élisabeth Vadois de Saint-Étienne d'Aytre, en Aunis. À la limite tous les Lavoie pourraient utiliser nos armoiries car elles ont été crée quasiment de toutes pièces ici même en Amérique… La deuxième lignée possède cependant des armoiries différentes : un aigle sur un fond gris ou bleu.